Maison Édouard François

Édouard
François

Int.FRIBA

Edouard François, ancien élève de l’Ecole Nationale des Beaux-Arts de Paris et de l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées, crée sa propre agence d’architecture, d’urbanisme et de design en 1998. Son travail est immédiatement remarqué, avec des opérations telles que L’Immeuble qui Pousse (Montpellier, 2000), Tower Flower (Paris, 2004) et l’hôtel Fouquet’s Barrière (Paris, 2006). Son travail sur l’architecture durable lui vaut d’être nommé « The Hero of Green Architecture » par le Financial Times en 2011.1

Edouard François a enseigné dans de nombreuses écoles dans le monde (AA à Londres, ESA à Paris, Design Academy à Eindhoven…), une reconnaissance confirmée par l’entrée de ses pièces dans les collections permanentes du Centre Pompidou et du FRAC Centre. Son travail est régulièrement exposé internationalement, notamment au Centre Canadien d’Architecture à Montréal, au Guggenheim Museum de New York, au Victoria & Albert Museum de Londres, à la Biennale d’Architecture de Venise… En 2011, il est élu créateur de l’année et le Royal Institute of British Architects le nomme membre honoraire international pour sa contribution à l’architecture (Int. Fellow RIBA). En 2012, le Ministre de la Culture et de la Communication lui décerne le grade de Chevalier des Arts et des Lettres.

 

En 2012, Edouard François donne une nouvelle impulsion à son agence qui devient la Maison Edouard François. Constituée d’une équipe internationale d’architectes auxquels il transmet sa philosophie et son savoir-faire, la Maison Edouard François développe des projets durables, singuliers et innovants, tous spécifiquement élaborés en rapport avec leur contexte géographique, économique, social, historique et écologique.

L’agence développe ainsi de nouvelles formes d’habitats écologiques, dans la lignée des projets comme La Closeraie (Louviers, 2006), Eden Bio, rue des Vignoles à Paris (nominé au Prix de l’Equerre d’Argent et au Mies van der Rohe award en 2009), Coming Out à Grenoble (Prix Habitat Durable 2008)… Livrée en 2016, M6B2 Tour de la Biodiversité à Paris permet aux vents de diffuser des graines sauvages de rang 1, favorisant la régénération du végétal dans la métropole parisienne. 

 

1. C. Woodward, « The Age of Flower Towers », Financial Times, 7.10.2011

A Grenoble, avec Panache dans l’éco quartier ZAC Presqu’île, Edouard François a inventé une typologie totalement novatrice dans son projet de tour pour l’éco-quartier ZAC Presqu’Île (livraison 2017) : il pousse l’expérimentation écologique et sociale jusqu’à désolidariser les façades des balcons, pour supprimer les ponts thermiques. C’est le nouveau concept de «green cloud». Poursuivant ce travail sur le désir de nature en ville, la Maison Edouard François intègre l’agriculture urbaine dans de nombreux projets, à Paris (Ferme Urbaine Paris Didot), à Bordeaux (5 ha consacrés à l’agriculture urbaine à Bordeaux Brazza)… 

Dans sa réflexion sur le contexte, la Maison Edouard François s’interroge sur le patrimoine : du Fouquet’s Barrière (2006), qui réinterprète la façade haussmannienne, à la réhabilitation de La Samaritaine en palace Cheval Blanc LVMH (livraison 2018), les propositions de l’agence sont des formes aussi contemporaines et radicales que respectueuses des sites exceptionnels dans lesquels elles s’inscrivent. Dans ce même esprit, la Maison Edouard François travaille sur la mémoire de sites industriels, avec par exemple la reconversion des anciennes usines Neyrpic à Saint-Martin-d’heres (38).

 

Fruit des réflexions croisées sur l’insertion d’un centre commercial dans un paysage protégé et à proximité d’un site patrimonial classé, Les Collines de Honfleur, actuellement en chantier, constituent une forme de synthèse de différentes pistes de travail de l’agence : le projet réécrit l’architecture traditionnelle normande dans un langage très contemporain et sera parallèlement le premier bâtiment qui obtiendra le label ©Biodiversity dans le monde, en permettant la protection de la faune et de la flore locales.

L’expérience de la Maison Edouard François dans ces domaines innovants et complexes lui permet de se développer à l’étranger, où son savoir-faire est sollicité pour des projets de grande envergure au Sénégal (Club Med, Aldiana), en Inde (Gurgaon 66, Gurgaon 71), au Sri Lanka (Krrish Square, Colombo), au Qatar (Qatar Chamber of Commerce, Doha), au Brésil (Green Cloud Tower, Sao Paolo) ... Actuellement en chantier à Casablanca, Les Jardins d’Anfa seront les quatre premières tours végétales construites au Maroc.

 

Télécharger la biographie complète

Titres

Chevalier des Arts et des Lettres

Int. Fellow RIBA

Architecte dplg

Urbaniste enpc

Créateur de l’Année 2011

COLLECTIONS PERMANENTES

Centre Georges Pompidou, Paris

FRAC Centre, Orléans

Distinctions

Nommé Chevalier des Arts et des Lettres, 2012

Elu International fellow of the Royal Institute of British Architect, London, 2011

Elu Créateur de l’année, Salon Maison & Objet, 2011

Nominé pour le Brickaward, Allemagne, 2010

Equerre d’argent, nominé, 2009

Premier prix, Eco-quartier national palmarès, 2009

Premier prix, Prix de l’habitat durable, 2008

Globes de cristal, nominé, “Meilleur artiste contemporain de l’année 2006”

Médaille d’argent, Académie d’architecture, fondation le Soufraché, 2002

Equerre d’argent, nominé, 2000

Mies Van der Rohe Awards, nominé, 2000

Premier prix du International Forum of Young Architect, Sofia, Bulgaria, 1997

ENSEIGNEMENT

Architectural Association, London,1997/1998

ESA, Paris, 1997/1998

Ecole Nationale supérieure d’Architecture de Versailles, 1998/1999

Ecole d’architecture de Marne la Vallée, 2000/2001