Groupe Scolaire André Malraux

Montpellier - France

Le projet du groupe scolaire « André Malraux » à Montpellier s’écrit sur deux niveaux. Le premier accueille en rez-de-chaussée toute la maternelle, réfectoire compris. La cour de récréation est attenante et en pleine terre pour recevoir une végétation mature. Le deuxième niveau, en gradins du premier sur la pente du terrain, accueille tous les élémentaires ; la cour de récréation est également de plain-pied et en pleine terre.

 

Le groupe scolaire André Malraux tire avantage de la topographie du site et s’insère dans la pente en reliant la rue Joan Miro et la rue du Mas Rouge.

Les cours de récréation sont situées à l’abri des vents dominants et orientées sud grâce à l’implantation des bâtiments au nord et à l’ouest.

La façade donnant sur la rue Joan Miro reprend la typologie des constructions des centres périurbains de Montpellier, dans ce nouveau quartier, cette extension de ville. La façade n’est pas reconstruite avec les matériaux d’origine, mais elle est réinterprétée en bois, lui donnant un aspect contemporain tout en dévoilant la structure mixte et écologique du bâtiment en bois-béton. Des citations d’André Malraux sont sculptées dans le bois.

Une barre de titane oxydé vert perfore la façade en bois et crée un abri devant l’école. Des lamelles orientables animent ce volume.

Les panneaux photovoltaïques servent de brise-soleil aux puits de lumière et à la façade en bois. 

Ils sont aussi le signal d’un bâtiment à énergie positive. Dans les cours de récréation, deux préaux offrent des espaces ombragés.

 

Les choix d’implantation, d’orientation, de volumétrie des bâtiments et de percement des façades, au-delà des obligations fonctionnelles et des contraintes du site, sont le fruit d’une réflexion autour de plusieurs paramètres primordiaux : offrir aux enfants un ensoleillement maximal des cours en hiver, amener un maximum de lumière naturelle dans les salles et circulations, limiter les surchauffes en été, permettre, dès la mi-saison, une ventilation naturelle traversante, nocturne pour assurer le rafraîchissement passif, mais aussi diurne pour pouvoir réduire l’usage des systèmes énergétiques de ventilation à leur strict minimum et limiter les déperditions thermiques en hiver.

 

L’objectif énergétique de la Ville est d’atteindre un niveau BEPOS. Le bâtiment répondra à la réglementation thermique RT-2012+.

PROGRAMME Groupe scolaire avec restauration scolaire et volume à usage indéfini

 

MAÎTRE D'OUVRAGE Ville de Montpellier EQUIPE Maison Edouard François, BETSO (fluides), Gecko (économie), André Verdier (structure)

 

SURFACE 4800m² SHON scolaire + 1000m² SHON volume indéfini BUDGET 6.2 M€ scolaire Calendrier Concours 2012

 

LABEL BEPOS, Bâtiment à énergie positive, RT-2012+

LOCALISER SUR LA CARTE

2012

 

Rue Joan Miro

34000 Montpellier

France